Ma symphonie

Écoute-moi dit la symphonie.
 Ce matin n'est pas celui
d'un jour ordinaire.
Ne cherche pas tes repères,
pas plus qu'un chemin imaginaire.
Car j'ai pris le temps.
Il n'y a plus un seul horizon
que tu ne connaisses.

Écoute-moi, dit encore la symphonie.
Il y a ici un étrange miroir.
On ne s'y regarde que pour se voir dedans.
Y voir ce que le quotidien finit par interdire,
tout ce qui te transforme,
t'abaisse, et t'écrasse...

Regarde-toi et dis-moi si le monde te plait ?
Où sont ta liberté, ton goût pour l'harmonie,
pourquoi te faut-il les étouffer chaque matin ?
As-tu peur de ta colère, de la folie
pour venir ainsi te perdre dans ma musique ?

Souviens-toi, dit encore la symphonie.
Le voyage reste la découverte de soi-même...

I.M

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site