Citations Indiennes


Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester.

L'homme est son propre démon.

Ne coupe pas les ficelles quand tu pourrais défaire les noeuds.

Le monde semble sombre quand on a les yeux fermés.

Celui qui ploie sous un fardeau en connaît seul le poids.

Si nombreux que puissent être les méandres de la rivière, celle-ci finira par se jeter à la mer.

Nul n'est parfait ici-bas ; le soleil lui-même a ses taches.

L'aumône doit suivre la richesse comme la glissade le faux pas.

Malgré sa fragilité, la liane résiste au poids de la calebasse.

L'homme qui pardonne à son ennemi en lui faisant du bien ressemble à l'encens qui embaume le feu qui le consume.

Le juste doit imiter le bois de santal : il parfume la hache qui le frappe.

 


Malédiction et bénédiction n'ont jamais hâté la mort ni prolongé la vie de quiconque.


L'amour est comme une plante grimpante qui se dessèche et meurt si elle n'a rien à enlacer.

L'or te donne la terre, la terre te donne l'or.

La chance et la malchance sont deux godets d'un même puits.

Il y a des remèdes pour la maladie, il n'y en a point pour la destinée.

Le monde flatte l'éléphant et piétine la fourmi.

Après avoir appris à voler il te faut encore apprendre à être pendu.

L'homme vertueux doit imiter l'arbre de santal qui, lorsqu'on abat, parfume la hache qui le frappe.

Il n'y a pas de fin à la pureté et pas de commencement à l'impureté.

Tiens-toi à sept pas de l'éléphant, à dix du buffle, à vingt d'une femme et à trente d'un homme ivre.

Si vous achetez une vache, assurez-vous que la queue est comprise dans le marché.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×